Les meilleurs sièges autos en 2018


La plupart peuvent ainsi être utilisés comme siège auto, être fixés à une poussette adaptable, voire se transformer en un tour de main en poussette, comme le siège auto transformable proposé par Doona.

Comme pour les sièges auto homologués sous la norme R44/04, nous vous listons ici les meilleurs sièges auto i-Size, ceux qui ont été testés par les organismes indépendants et qui ont passé les tests avec brio . Il a aussi obtenu les meilleurs résultats aux tests d’impact à la tête, que nous avons organisés en laboratoire, et il a passé haut la main le test d’impact latéral que nous avons commandité — c’est la première fois qu’un essai de ce genre est mené par une publication.

En effet, il existe des critères essentiels sur lesquels se baser pour déterminer lequel il vous faut, autrement dit : « le meilleur des sièges auto pour votre enfant ». Pour départager les meilleurs sièges auto 0 +, nous avons commandité des tests de simulation d’impact frontal et latéral (ce dernier n’est pas actuellement requis par la loi fédérale américaine) (NDT : En France, pour bénéficier de la norme Isize, les sièges auto doivent être soumis à des impacts latéraux lors des tests).

Mais il est conseillé d’attendre ses douze ans pour passer à la seule ceinture de sécurité ; en effet alors, son bassin sera entièrement ossifié, ce qui lui permettra de maintenir parfaitement la ceinture sans risque de lésions internes en cas de choc. Installé dos à la route,  il prend généralement la forme d’une nacelle – bébé sera alors totalement allongé –,  ou d’une coque « dos à la route », solidement maintenue par les ceintures de sécurité du véhicule ou par un système Isofix. Comme mentionné précédemment, si la ceinture permet une utilisation sans base et donc sans frais supplémentaire, la base isofix offre une sécurité bien meilleure en permettant une installation parfaite en un seul clic à chaque fois, avec un ancrage directement au châssis de la voiture et un bip sonore lorsque le siège est bien installé. Commençant son histoire avec des peluches souples et douces, Boulgom s’est lancé plus tard dans le marché des sièges auto, en s’inspirant du principe de fabrication de ses peluches douillettes et sécuritaires. Le seul bémol de ce siège est peut-être l’assise, qui ne semble pas spécialement beaucoup rembourrée et peut donc devenir moins confortable avec le poids de l’enfant et l’affaissement du rembourrage. De plus, de nombreuses marques proposent une variété de modèles de sièges auto, qui sont semblables mais varient par exemple sur la taille ou le poids maximums de l’enfant, ou par certaines options supplémentaires comme des fixations à bouton-poussoir (à la place des crochets en métal qui figurent sur les modèles moins chers), des accroches qui s’ajustent d’elles-mêmes contribuant ainsi à une installation bien serrée, une plaque de verrouillage sur le socle pour aider à l’installation avec la ceinture (quand il ne s’agit pas d’un système ISOFIX), ou encore un harnais qui permet d’ajuster la hauteur de la sangle depuis le devant du siège, sans avoir à le retourner et à ré-enfiler la sangle derrière. En effet, les marques multiplient les innovations en la matière, proposant par exemple des modèles de siège auto enfant munis d’une protection renforcée contre les chocs latéraux, de boucliers ou encore de systèmes d’absorption de l’énergie. Nous avons commandé à MGA Research — un laboratoire indépendant situé à Burlington, dans le Wisconsin, qui travaille à la fois pour des agences gouvernementales américaines et pour des fabricants de sièges auto — des simulations d’impacts frontaux et latéraux, pour nos quatre sièges auto finalistes. Britax a aussi un autre modèle semblable, le Britax B-Safe 35 Elite, qui coûte environ quarante euros de plus mais comporte un harnais qui évite de devoir re-sangler derrière, un rembourrage supplémentaire et des tissus plus élégants.

À l’exception d’un test mené par Consumer Reports, il y a peu d’informations sur la différence en termes de sécurité entre un siège auto 0 + et un siège combinés évolutifs 0 +/1 qui peut se placer dos à la route. Certains, sont équipés pour procurer un confort amélioré comme le rembourrage, le système de réglage de l’appuie tête, les coussins qui positionnent bébé parfaitement dans sa coque en fonction de sa morphologie, sans oublier les diverses positions d’inclinaison, fort utiles pour qu’il puisse s’endormir. On a plus de chances de s’assurer une meilleure sécurité en installant et en utilisant correctement son siège auto qu’en ne faisant qu’acheter un modèle qui a obtenu un résultat légèrement meilleur aux tests. Le i-Gemm de JOIE et les sièges Cybex Aton Q i-Size et Cybex Sirona M2 i-Size obtiennent une note de 4 étoiles en catégorie i-Size, suivis de près par le Reverso PLUS de Concord (qui peut être utilisé jusqu’à 105 cm de taille). Pour bien le serrer, il faut tirer manuellement sur les sangles pour que les loquets s’enclenchent, ce qui nécessite bien plus de force dans le bras que le système de Chicco qui se serre en un tour de main.

L’un des organismes européens les plus réputés dans ce domaine est le TCS (Touring Club Suisse), qui publie chaque année les résultats des tests et la comparaison des principaux modèles récents. Le siège a obtenu des résultats au-dessus de la moyenne pour ce qui est de la pression à la poitrine et à la tête dans les évaluations de sécurité menées par la NHTSA — voir la page 4 de ce rapport en PDF —, mais l’agence ne lui a mis que trois étoiles sur cinq pour la facilité d’installation (que nous avons évaluée moins durement pour notre part). Et, dans le cadre de la rédaction de ce guide d’achat, nous avons fait appel à un laboratoire dans le Wisconsin en charge de la plupart des crash tests du pays, MGA Research, pour mener des essais d’impacts frontaux et latéraux. Sécurité, innovation et style sont les maîtres mots de la marque, qui se traduisent notamment par des sièges auto aux couleurs variées, faciles d’utilisation, répondant aux normes de sécurité les plus strictes. Le système de rotation intelligent est idéal pour changer l’orientation du siège-auto, en effet vous n’avez plus besoin de le sortir de votre voiture : il peut se mettre face ou dos à la route en un tour de main. Un petit guide d’achat se trouve d’ailleurs à la suite de cette sélection afin de vous éclairer sur les points importants à vérifier lors de la sélection du siège auto qui accompagnera votre enfant lors de longs voyages en voiture.

  • siege auto groupe
  • siege auto bebe
  • siege auto pivotant
  • siege auto enfant
  • meilleurs sieges auto
  • sieges auto groupe
  • siege auto isofix
  • achat siege auto
  • enfant siege auto
  • siege auto rehausseur
  • choix siege auto
  • systeme fixation isofix
  • resultats crash tests
  • sieges auto bebe

Facile à trouver, idéalement avec une variété de choix de couleurs ou de motifs : Nous cherchions des sièges faciles à trouver dans un maximum de magasins, et qui se déclinent en plusieurs motifs et coloris pour plaire au plus grand nombre. La plupart des hôpitaux américains, en vertu des directives de l’Académie américaine de pédiatrie, refusent de vous laisser quitter la maternité avec un nouveau-né tant qu’un employé n’a pas vu de ses propres yeux le siège auto qui ramènera le bébé à bon port. Avec son design et ses couleurs sympa, il est tout comme le siège auto précédent parfait pour les nouveau-nés grâce à son réducteur spécial amovible, qui leur fait un petit cocon bien agréable et leur permet d’être bien attachés sans trop bouger.

Pour les familles qui ont souvent recours à des taxis ou autres chauffeurs privés, comme celles qui voyagent beaucoup avec le siège auto sans son socle, il vaut sans doute mieux choisir un modèle avec la méthode européenne. Tout comme le Britax et l’Uppababy que nous avons testés — et contrairement au Graco —, ce modèle Chicco a clairement protégé la tête du mannequin d’un choc contre la portière durant la simulation d’impact latéral.

Meilleurs sièges auto : Dossier comparatif

Il y a par exemple le coloris « Jake », le coloris « Taylor » ou encore le coloris « Pascal » (qui sont respectivement noir, indigo et gris, pour ceux d’entre nous qui ne parlent pas la langue d’Uppa).

Faites attention aux chutes en dehors de la voiture : Il y a plus d’enfants, bien sanglés dans leur siège auto, qui sont blessés lors d’incidents hors du véhicule qu’au cours de vrais accidents de la route. D’ailleurs, contrairement à tous les autres sièges auto, ce siège possède un système empêchant l’utilisation en face à la route si l’enfant n’est pas assez grand (driving direction control DDC), ce qui est une option intéressante, même si, je pense, les parents responsables, n’ont pas besoin d’un tel système. En tête des classements crash tests 2012 du TCS pour le groupe 1, il est le premier siège à avoir été doté du système de fixation ISOFIX+, dernière innovation en matière de contrôle d’énergie.

Mais nous estimons que la sécurité dans le cas d’un choc latéral est suffisamment importante pour que nous hésitions à recommander un siège qui n’a pas clairement réussi une simulation d’accident menée par l’un des meilleurs établissements dans le genre aux États-Unis. Un guide d’utilisation très clair est fourni avec le Chicco KeyFit 30, mais vous n’en aurez sans doute pas très souvent besoin, le siège étant très intuitif à l’usage (et au cas où, le KeyFit 30 a un petit tiroir pratique dans lequel glisser le manuel). En ce qui concerne le bouclage de la ceinture de sécurité, celui-ci s’effectue rapidement et simplement grâce aux passages de ceinture et guide-sangle bien visibles et qui permettent à l’enfant, lorsqu’il en est capable, de s’attacher seul, sans risque de mal faire.

Grâce à lui, vous saurez tout sur les grandes catégories de sièges proposés sur le marché et apprendrez que deux grandes normes de sécurité cohabitent aujourd’hui : la norme ECE R44/04, qui repose principalement sur le poids de l’enfant, est aujourd’hui progressivement remplacée par la norme ECE R129 i-Size, qui distingue les sièges auto en fonction de la taille de l’enfant. Nous avons tenu compte, pour ce faire, des avis des utilisateurs sur Internet, et de la couverture médiatique, notamment sur des sites comme Consumer Reports, BabyGearLab, Mommyhood101, BabyCenter, Fatherly et The Car Seat Lady.

Source : enfant moche. Pour réaliser ce guide d’achat, nous avons interviewé une vingtaine de spécialistes du secteur, des acteurs de la sécurité routière et des médecins, qui nous ont expliqué en détail tout ce qu’il y a de plus important à prendre en compte dans la sécurité et la facilité d’utilisation des sièges auto pour bébé. De plus, contrairement aux sièges combinés, les sièges auto pour bébé sont vendus avec un socle détachable, qui permet aux parents de les placer et les sortir facilement du véhicule, et de les utiliser pour transporter le bébé, ou encore de les fixer à une poussette.

Très similaire au Maxi Cosi Rock décrit juste au-dessus, mais au prix d’environ 250 euros, le Maxi cosi Pebble est un siège auto i-size lui aussi destiné aux nouveau-nés et tout-petits de 0 à 12 mois environ (soit 45-75 cm ou 0-13 kg). Prudence lorsque vous placez le bébé sur une quelconque surface élevée lorsqu’il est dans le siège (les chutes depuis un caddie de supermarché ou le toit d’une voiture sont parmi les plus courantes).

Ayez également à l’esprit de tester la praticité du siège-auto : est-ce qu’il est facile à installer et à utiliser, quelles sont les différentes fonctionnalités qui le rendent plus ergonomique….

Lorsqu’il s’agit d’options ajoutées ou d’améliorations du modèle de base, nous avons choisi de tester le modèle le plus populaire, ou celui qui est sur le marché depuis au moins un an plutôt que la dernière version, afin de disposer d’avis en ligne et de retours sur expérience.

Même si un siège auto d’occasion semble d’aspect correct, il est impossible de déceler d’éventuels dommages à l’œil nu, ou de retracer son historique à la seule observation. Mythique dans le domaine de la voiture, elle ne pouvait pas manquer de créer des sièges auto pour les plus jeunes ; adaptables à chaque âge, ils répondent aux normes de sécurité en vigueur et sont d’une fiabilité à toute épreuve. L’UFC-Que choisir est une association à but non lucratif entièrement consacrée à satisfaire les besoins des consommateurs, protèger leurs droits et leurs intérêts par ses campagnes, enquêtes, actions collectives et achats groupés. Une fois votre achat, enfin effectué, après avoir étudié les caractéristiques d’une dizaine de sièges auto, il serait plutôt rageant de ne pas pouvoir l’installer faute d’une ultime vérification, à laquelle la plupart des parents ne pense pas toujours . Il comporte des loquets qui s’enclenchent d’eux-mêmes (que nous avons trouvés plus difficiles à utiliser que les simples crochets du Chicco KeyFit 30) et un harnais qui permet de ne pas avoir à repasser la sangle dedans, ce qui est bien pratique.

Meilleur pas cher Meilleur milieu de gamme Meilleur haut de gamme Maxi Cosi Rock Britax Dualfix i-Size Cybex Sirona S i-Size Dès 179,00 EUR 380,06 EUR Dès 389,00 EUR Voir sur Amazon Voir sur Amazon Voir sur Amazon Meilleur pas cher Maxi Cosi Rock Dès 179,00 EUR Voir sur Amazon Meilleur milieu de gamme Britax Dualfix i-Size 380,06 EUR Voir sur Amazon Meilleur haut de gamme Cybex Sirona S i-Size Dès 389,00 EUR Voir sur Amazon .

–  Vérifier le visa d’homologation du fabricant : pour les sièges respectant la norme de sécurité ECE R44/04, présence d’une étiquette comportant la mention « 44-04 », de la lettre « E » cerclée et de la mention « UNIVERSEL » (adaptable à tous les véhicules). D’abord, même si certains modèles ont de meilleures notes que les autres en matière de sécurité, c’est un sacré défi que d’essayer de comprendre la différence causée (s’il y en a une) par des petites variations dans les résultats. Il y a plusieurs caractéristiques qui distinguent les sièges auto pour bébé (Groupe 0 + selon la norme R44) des sièges dits combinés et évolutifs, qui sont plus grands et dont la plupart peuvent s’adapter au poids et à la taille d’un nouveau-né (nous avons prévu de consacrer un guide d’achat aux sièges auto combinés prochainement).

Les meilleurs sièges auto pour nourrisson

Ils étaient réalisés avec un mannequin CRABI représentant un enfant de douze mois, avec 6 capteurs d’accélération attachés à sa peau en uréthane : trois à la tête et trois à la poitrine.

Si certains sièges proposent une combinaison des groupes 0+/1 certains sièges auto très polyvalents sont adaptés pour les enfants de 9 mois a 12 ans (groupe 1/2/3) et sont donc en général un bon investissement. En ce qui concerne les matériaux toxiques dont la teneur dépassait les valeurs fixées par le protocole d’essais de l’Eurotest, Jané souhaite informer ses consommateurs que ces substances se trouvent bien entendu dans les limites établies par les réglementations européennes.

Si le design de ce siège paraît légèrement plus poussé que celui du Maxi Cosi Rock ci-dessus, il me paraît, niveau fonctionnalités, pas vraiment différent et donc, je pense, ne mérite pas l’investissement d’environ 70 euros supplémentaires. Pourtant, ces standards proposés aux États-Unis existent ailleurs : des réglementations similaires sont en place en Europe et en Australie depuis des années, et de nombreux fabricants américains les appliquent déjà. Ses sièges auto démontrent un grand savoir-faire, comme avec le dernier né de sa gamme, le Seat up 012 homologué en groupe 0+-1-2, d’après la norme ECE R44/04, pouvant être utilisé de la naissance à 25 kilos. Les simulations d’impact actuellement en place sont réalisées avec un banc d’essai qui représente le siège arrière d’une voiture, mais inspiré de modèles d’il y a quelques dizaines d’années (songez à la banquette à ressorts d’un vieux pick-up des années 1980). Nous avons contacté des employés et anciens employés de l’administration américaine pour la sécurité de la circulation sur les voies rapides (National Highway Traffic Safety Administration), une agence fédérale en charge de la sécurité des véhicules et des sièges auto. Nous avons également discuté avec des défenseurs de la sécurité des sièges auto, des associations qui ont milité à la fois pour et contre l’imposition d’un standard sur les impacts latéraux, et des porte-étendards à l’échelle des États, comme par exemple le Dr Benjamin Hoffman, qui a mené une campagne dans l’Oregon pour que les sièges auto soient installés dans le sens contraire de la route jusqu’à ce que l’enfant ait deux ans.

Une étude de 2003 révèle que les impacts latéraux sont à l’origine de quarante pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans dans les accidents de voiture (ce chiffre comprend à la fois les accidents où l’on considère qu’il n’y avait aucune chance de survie, et les cas de figure dans lesquels le siège auto était très mal utilisé). Ce siège groupe 1/2/3 conforme à la norme R-44/04 est donc extrêmement réglable afin de s’adapter à la croissance de l’enfant pendant près de 12 années, avec pas moins de 12 positions possibles en hauteur.   En effet le siège est à fixation ceinture en mode bébé dos route, à fixation isofix avec top tether (ou pas au choix) en mode 2 ème âge face route, et seulement avec la ceinture en mode réhausseur.

Les 6 (vrais) Meilleurs Sièges Auto 2018 – Comparatif Complet

Les spécialistes de la sécurité s’accordent à dire que l’emplacement au centre (plutôt que derrière les sièges du conducteur ou du passager avant) est le plus sûr pour le transport de l’enfant. Ce siège auto conforme à la norme R44/04 est également équipé de la technologie Air Protect qui est intégrée à l’appui tête via les coussins de la têtière qui agissent comme deux airbags autour de la tête de l’enfant.