Rentrée : des pistes pour améliorer votre pouvoir d’achat


Cette année, la rentrée scolaire a lieu à la même date pour tous les écoliers de la maternelle au lycée, quelle que soit la zone de vacances scolaires. Et cette année, les nouveautés ne manquent pas. Si l’âge de l’instruction obligatoire est abaissé à 3 ans au lieu de 6 ans, les drapeaux français et européens seront installés dans toutes les classes sous forme d’affiches accompagnant les paroles du refrain de l’hymne national ainsi que la devise de la République, la mise en place du « contrat de responsabilité parentale », les petits déjeuners gratuits dans les écoles prioritaires seront aussi proposés à la rentrée. Si ces nouveautés font partie d’un ensemble de changements plus vaste, le coût de la rentrée n’est qu’en a lui pas une nouveauté. Alors que le panier moyen pour un enfant entrant au CP avoisine les 170 euros, il faut compter environ 340 euros pour une rentrée en 6e et 400 euros pour un élève entrant en seconde générale. Dès lors, rien de tel que quelques pistes pour améliorer son pouvoir d’achat et l’ancrer dans une démarche écoresponsable. Du renouvellement de la garde-robe aux achats des fournitures scolaires, le budget devient vite plus difficile à boucler en cette rentrée. Qu’à cela ne tienne, il nous suffit de changer quelques-unes de nos habitudes pour limiter nos dépenses tout simplement. 

Habiller les enfants à moindres frais : opter pour la seconde main

Les enfants grandissent tellement vite que les vêtements deviennent rapidement trop petits. Et c’est sans compter ceux qui deviennent trop fades, sont trop abîmés ou qui ne s’accordent plus entre eux. Aussi, à la rentrée, nous renouvelons la garde-robe de nos enfants. Si l’été est l’occasion de courir les vide-greniers, mieux vaut opter pour une tout autre solution bien plus pratique : les sites pour acheter des vêtements de seconde main. Avant cela, il convient d’opérer un bon tri avant de refaire la garde-robe de A à Z. C’est le moyen de savoir ce qui manque réellement et éviter d’acheter des pantalons alors que notre enfant en a encore qui lui vont par exemple. Parce que nous ne souhaitons pas placer toutes nos économies dans l’achat des vêtements, rien de tel que de dresser la liste des indispensables, des basiques pour ne pas consommer inutilement. Ensuite, besoins en mains, il est possible de surfer sur la toile, de consulter les sites de ventes d’occasion pour trouver son bonheur. De la naissance aux adolescents, les sites d’achat de vêtements d’occasion de seconde main permettent d’obtenir des pièces vestimentaires à meilleur prix au regard des sites de la marque tout en étant de bonne qualité. Si les offres sur internet permettent de faire de bonnes affaires, elles permettent aussi de donner une seconde vie aux vêtements. L’occasion d’opter pour des vêtements de qualité qui vont durer plus longtemps. Et, ce n’est pas parce que nous sommes en « mode slow » que l’on ne peut avoir des it-pièces tendance. Même s’il s’agit de seconde main, nous trouvons beaucoup de vêtements tendance. Bref, l’idéal pour économiser de l’argent, refaire les armoires des bambins, trouver de très bonnes occasions et qui sait revendre nos vêtements par la même occasion. 

Préparer les cartables à moindres frais : recycler les fournitures 

Pour faire des économies, mieux vaut que nous commencions là encore par « recycler » les fournitures de l’an passé. Rien de tel que de vider les trousses, les classeurs, les tiroirs et de tester ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne plus. Bien sûr, il convient aussi de regarder du côté des cahiers, car la plupart peuvent resservir en retirant les pages usagées ou servir de cahiers de brouillon dans la veine de « l’upcycling ». Là encore, rien de tel que de dresser la liste de ce qu’il manque en comparant avec la liste de fourniture transmise par le ou les enseignants de nos chères têtes blondes. Ensuite, il est l’heure de trouver des fournitures scolaires écologiques sans effet sur la planète. Pour cela, il convient de privilégier les produits labellisés, issus de forêts gérées durablement, entièrement recyclables, rechargeables et/ou qui respectent la planète, mais aussi les travailleurs plus particulièrement. Pour l’exemple, il existe toute une gamme de cartables fabriqués à partir de bouteilles de soda recyclées ou encore de tissu automobile et de ceinture de sécurité upcyclés. En marge, pour concilier écologie et fournitures durables, nous pouvons aussi penser aux achats groupés, en lot c’est aussi bon pour la planète que pour le porte-monnaie. Pour finir, nous pouvons aussi devenir représentant des parents d’élèves à la rentrée, l’occasion de travailler avec les enseignants afin qu’ils entament eux aussi une démarche en faveur de l’environnement. 

Face à la flambée des prix et à l’avenir de la planète, en cette rentrée, nous pouvons aussi adopter quelques-uns des éco gestes existants pour économiser l’énergie et repenser à notre consommation. Mieux vaut aussi regarder de près ses relevés de banque, surveiller l’évolution des tarifs et résilier les souscriptions abusives de services inutiles. En tant que parent, mieux vaut faire le point sur les assurances pour protéger aux mieux nos enfants contre tous les sinistres susceptibles d’arriver à l’école, sur le chemin ou pendant les loisirs en évitant les doublons notamment. En conclusion, il existe aussi plusieurs aides financières disponibles pour les familles les plus modestes à l’image de l’Allocation de Rentrée Scolaire (ARS).