Taille de soutien-gorge : comment bien calculer la taille de soutien gorge ?


Spéciale filles ! Comment connaître sa taille de soutien-gorge ? C’est une question à laquelle il est difficile de répondre quand on n’a pas les bases. Quand on sait que 3/4 des femmes portent la mauvaise taille de soutien-gorge, on se demande à quoi ils nous servent. Le point sur la taille de votre soutien-gorge.

Mensurations et taille de soutien gorge

Commençons par le commencement : pour connaître sa taille de soutien-gorge, il faut connaître sa taille de poitrine. Il est important de mesurer sa poitrine au bon endroit afin de pouvoir s’acheter des dessous adaptés et efficaces.

A lire également : Comment la chirurgie esthétique et plastique peut-elle impacter l'estime de soi ?

Oui, la lingerie ne sert pas juste à faire joli. Elle contribue au bon maintien (selon quelques ferventes adeptes de la lingerie féminine) de la poitrine. Moins de douleurs, meilleur confort, plus d’esthétique et de féminité… Bref, sans tout ça, un soutien-gorge ne sert à rien. Il faut donc qu’il soit à la bonne taille.

Un soutien-gorge à la bonne taille

Si votre soutien-gorge vous dérange au niveau des bretelles ou au niveau des bonnets, sachez qu’il y a des chances qu’il ne soit tout simplement pas adapté. La taille du bonnet est peut-être la mauvaise, ou alors le tour de dos ne convient plus à votre morphologie. Entre le sport, une grossesse ou des traitements médicamenteux, la poitrine d’une femme évolue. 

A lire également : Comment se procurer des parfums de marque à petits prix ?

Il est important de porter un soutien gorge à la bonne taille, que vous ayez une forte poitrine ou une poitrine menue. Libre à vous de faire votre choix, mais quitte à porter un « soutien », autant qu’il soutienne efficacement. Le buste nécessite une assistance de qualité pour les femmes ayant une poitrine plutôt généreuse. Ni trop étroite, ni trop serrée, ni trop lâche, ni trop superficielle. 

Taille de soutien gorge : prendre les mesures

Deux éléments sont à prendre en compte quand on veut connaître sa taille de soutien gorge :

  • Le tour de dos : celui-ci vous sert à obtenir la première mesure, essentielle au calcul du bonnet.
  • Le tour de poitrine : il correspond à la profondeur du bonnet, il s’exprime en lettre après un calcul simple.

Déshabillez-vous (pour certaines, cela va de soi mais ce n’est pas si évident que ça !). Prenez un mètre de couturière (mètre ruban plat) et faites le tour de votre thorax juste en-dessous des seins. Ne serrez pas trop afin d’avoir une mesure précise. 

Pour le tour de poitrine et pour identifier le bonnet, prenez le mètre ruban et placez le au niveau de la pointe des seins. Le mètre doit passer par les aisselles et les omoplates pour vous fournir une mesure juste.

Vous avez vos mesures. C’est la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos qui va vous permettre de définir la profondeur du bonnet.

Savoir porter un soutien gorge

Une fois que vous avez vos mesures, voici un exemple pour vous en sortir.

Votre tour de dos est de 80 et votre tour de poitrine est de 95. 95 – 80 = 15, ce qui correspond à un bonnet B. Votre taille de soutien gorge sera donc 95 B, en taille française.

Suivez les indications ci-dessous pour connaître votre bonnet de soutien gorge :

  • 13 cm : bonnet A
  • 15 cm : bonnet B
  • 17 cm : bonnet C
  • 19 cm : bonnet D
  • 21 cm : bonnet E
  • 23 cm : bonnet F

Un soutien-gorge se porte de différentes manières. La plupart des soutiens-gorges possèdent plusieurs agrafes ou crans. Vous pouvez donc ajuster la taille si vous évoluez un peu entre temps.

Quand vous achetez un soutien-gorge, ne négligez pas de faire un essayage des tailles. Cette étape est cruciale. La qualité du soutien-gorge est elle aussi primordiale pour offrir un maintien adapté. Une femme, un soutien-gorge ! Les dessous et la lingerie de buste ne se prête que si vous faites exactement la même taille…

Bien choisir son soutien-gorge !

Si vous pensez qu’il vous suffit de choisir votre soutien-gorge en fonction de votre tour de poitrine et votre tour de dos, vous risquez de ne pas être confortable dans vos sous-vêtements, et d’avoir les bretelles qui tombent. Certes, il s’agit d’une pièce maîtresse dans la séduction, mais cela ne doit pas se faire au détriment de votre confort. Vous pouvez bien entendu consulter ce guide des tailles de soutiens-gorge, pour connaître la taille du bonnet, mais soyez également vigilante à d’autres critères. Il n’y a pas que le bonnet qui ait son importance. Si vous avez la possibilité d’essayer, vous pourrez vérifier que votre lingerie s’adapte parfaitement à votre cage thoracique avec :

  • la fermeture du soutien-gorge qui forme une ligne parfaitement horizontale dans le dos
  • le bonnet qui ne doit pas bailler
  • les bretelles qui ne doivent pas glisser

Un soutien-gorge à la bonne taille est une lingerie qui soutient parfaitement votre poitrine, en ne laissant aucune marque sur la peau lorsque vous la retirez. Si vous êtes marqués, c’est qu’il est trop serré et donc trop petit. S’il baille ou que les bretelles tombent, c’est qu’il est trop grand. Sachez également qu’il existe plusieurs formes de bonnet pour s’adapter à votre morphologie. Ainsi, si vous avez une petite poitrine, privilégiez un soutien-gorge triangle sans armatures.

Le soutien sera proche du maintien naturel. Vous pouvez aussi opter pour un Push-up afin de mettre en valeur vos attributs. À l’inverse, si vous avez une poitrine généreuse, préférez un soutien-gorge corbeille pour un bon soutien. Si vous faites du sport, il vaut mieux privilégier une brassière spécialement pour l’occasion. Cela vous permettra d’avoir un maintien suffisant, puisque vous risquez de bouger davantage et même de sauter, occasionnant des micro chocs à votre poitrine. Aussi, la brassière sera plus confortable. Enfin, le tissu sera beaucoup plus adapté car respirant, résistant aux frottements, et léger pour ne pas avoir trop chaud. Si vous avez une poitrine généreuse, privilégiez les brassières sans armatures malgré tout, mais avec des bretelles larges et les bonnets renforcés.

Aussi, ne prenez pas un modèle avec des bretelles droites comme pour un soutien-gorge classique, car cela va glisser au moindre mouvement. Si vous comptez porter une robe avec décolleté sexy ou juste une veste de costume en guise de haut, prenez un soutien-gorge corbeille. Il existe aussi des modèles sans bretelles ou adhésif pour les poser juste sur le sein. Pour un haut un peu transparent, vous pouvez faire le choix d’un bandeau couleur chair, pour donner l’impression que vous ne portez rien dessous. Vous pouvez aussi jouer la carte du contrepied et de la provocation, en portant un soutien-gorge en dentelle noir. Ce type de bandeau peut aussi vous servir si vous avez un dos nu. Il existe aussi des modèles de lingerie qui se noue comme les maillots de bain. D’ailleurs à ce sujet, pour avoir un maillot de bain confortable, vous pouvez utiliser le tableau de tailles des soutien-gorge pour le choisir à la taille exacte. Le principe reste bien entendu le même.