Mode

Adopter un chien : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Nombreux sont ceux-là qui considèrent les chiens comme des boules de bonheur à quatre pattes et qui décident d’en faire l’adoption parce qu’ils aiment réellement cet animal. Mais c’est sans compter qu’un chien, c’est beaucoup de dépenses. Il est donc mieux de savoir ce dans quoi on s’embarque exactement lorsqu’on décide d’adopter un chien. Voici ce qu’il faut savoir avant de procéder à l’adoption d’un chien.

Un contrat à long terme qui exige que vous soyez ouvert au changement

La majorité des chiens ont une durée de vie moyenne de 15 ans. Dès que vous décidez de prendre un chien en adoption, il est important de vous projeter alors dans le futur, afin d’imaginer à quoi votre vie pourrait ressembler. Vous devrez penser à vous d’ici 5, 10, et même 15 années en compagnie d’un chien. Est-ce que c’est vraiment ce que vous désirez ? Si oui, sachez qu’adopter un chien durant toute cette période vous demandera du temps et de la préparation. D’ailleurs, vous devrez être réellement ouvert aux changements.

A lire également : Nuisettes haut de gamme pour femmes : pour se sentir belle et confiante

L’adoption d’un chien bouleversera énormément votre mode de vie. Avoir un chien, c’est tout comme si vous aviez un enfant. Vous pourrez avoir des nuits assez courtes. Vous aurez des heures libres qui seront dédiées en grande majorité au chien. Cela est plus épuisant, si vous adoptez votre chien pendant qu’il est encore bébé. De même, vous ne pourrez certainement plus être aussi spontané que vous le désirez. Le blog de Caro vous en dira certainement plus.

Une adoption de chien, ça coûte assez cher

La toute première année de la vie d’un animal comme le chien est la plus onéreuse. Dans un premier temps, il vous faudra débourser de l’argent pour l’adoption de cet animal de compagnie. Ensuite, il vous faudra investir en équipement, en jouets, en nourriture, en cage… De plus, vous devrez lui faire des vaccins et il doit honorer tous ses rendez-vous chez le vétérinaire. En gros, pour adopter un chien, vous devrez être financièrement prêt avant de faire ce grand saut.

A découvrir également : Des accessoires utiles pour compléter votre tenue

La patience, un « must » pour garder un chien avec soi

Le chien n’est pas comme le chat. Il faudra que vous lui appreniez la propreté et pour certains d’entre eux, cela peut prendre un minimum de six mois. Il faudra alors que vous fassiez preuve de patience et que vous soyez prêt à gérer les dégâts.

En dehors de la propreté, le dressage peut être une tâche complexe et éprouvante. Votre chien pourrait vous « tester » et il vous faudra faire preuve d’une grande patience avant d’aboutir à un résultat qui vous convient.

N’oubliez pas non plus qu’il vous faudra bouger davantage. On considère que les chiens ont besoin d’une moyenne de cinq heures d’activité par jour. Bien sûr, il est vrai qu’une heure d’activité canine peut valoir quinze minutes de marche pour les hommes ou encore dix minutes de stimulation mentale. Il vous faudra alors stimuler votre chien pendant en moyenne une heure par jour en effectuant diverses activités avec ce dernier.

L’importance de la formation et de l’éducation pour un chien bien équilibré

Pour qu’un chien soit heureux et équilibré, l’éducation est primordiale. Effectivement, les chiens ont besoin de repères clairs pour comprendre ce qui est attendu d’eux et se sentir en sécurité.

La formation commence avec la socialisation du chiot dès ses premières semaines de vie. Les expériences positives qu’il vit pendant cette période le préparent à vivre dans un environnement humain sûr et agréable. Bien que cela ne garantisse pas une absence totale de problèmes comportementaux, vous devez souligner que les animaux bien socialisés sont mieux armés pour faire face aux défis qui peuvent survenir au cours de leur vie.

Il existe différentes méthodes d’éducation canine allant des plus traditionnelles aux plus modernes, basées sur le renforcement positif ou encore l’utilisation d’outils tels que le clicker training ou le collier anti-aboiements. Vous devez choisir la méthode qui vous semble la plus adaptée à votre chien ainsi qu’à vos objectifs personnels.

Vous devez donner des signaux cohérents peu importe la personne avec qui votre chien interagit chez vous. Une fois dressé correctement, votre compagnon canin sera un membre fidèle et attentionné de votre famille pour longtemps.

Les avantages et les inconvénients de la race de chien que vous souhaitez adopter

Choisir la race de chien qui convient le mieux à votre mode de vie est une étape importante pour assurer une cohabitation harmonieuse avec votre animal. Chaque race possède ses propres caractéristiques, points forts et faiblesses. Pensez bien à la race. Certaines races sont sujettes à des problèmes médicaux particuliers, tels que des problèmes respiratoires chez certains chiens brachycéphales comme le Bulldog Anglais ou encore des dysplasies articulaires chez certaines grandes races telles que les Berger Allemands.

Pensez bien à prendre en compte la personnalité du chien recherché : voulez-vous un compagnon doux et affectueux ? Ou plutôt indépendant, ayant davantage tendance à aboyer ? Certaines races tendent aussi à développer certains comportements naturels. Par exemple, les Terriers ont tendance à chasser les proies et les chiens de berger ont un fort instinct de protection.

En prenant soin d’évaluer avec précision vos attentes et contraintes personnelles ainsi que la race qui y répond le mieux, vous serez en mesure de trouver votre nouvel ami canin idéal et d’assurer une vie heureuse ensemble.